Lorsque le n’importe quoi laisse la place à Youv !

 

            Tonton Michel est « un grand con » comme aime à le répéter Tonton Pierre en petit (pas toujours) comité. Mais comment reconnaître un grand con dans le Mantois ?  « Ç’a court les rues les grands cons... » - « C'ui là c'est un gabarit. Un exceptionnel. Si la connerie se mesurait, il servirait de mètre étalon ! Y serait à Sèvres » (Le cave se rebiffe – Michel Audiard).

            Il est vrai qu’au-delà de son rôle de comique-troupier, la doublure-lumière officielle de Tonton Pierre ne brille guère dans la conduite des affaires. Il a ainsi plombé financièrement la ville de Mantes sur au moins 7 générations grâce à trois emprunts toxiques adossés sur la parité du dollar américain et du franc Suisse !

http://www.leparisien.fr/yvelines-78/l-ombre-des-emprunts-a-risque-plane-sur-la-ville-26-02-2010-829316.php

1 9
2 5
3 9

 

 

 

Pour ceux qui pensent que l’erreur est humaine… Tonton Michel travaillait dans une banque avant d’entrer au service de Tonton Pierre ! D’où le surnom assez juste de « grand con ».

            Revenons à nos moutons. Incapable de participer à une fête de quartier sans que cela ne dégénère en émeute, critique des forces de police, employeur préféré des Imams salafistes et des repris de justice (il est vrai qu’il est lui-même l’employé d’un repris de justice), Tonton Michel se retrouve sans ressource pour tenter de reprendre la situation en main lors des émeutes de cet été. La nature ayant horreur du vide, c’est un certain Youv, embastillé à l’issue d’une très lourde condamnation pour divers braquages violents qui vient « faire la police » au Val-Fourré, son quartier de naissance et théâtre d’une partie de ses « exploits ».

            Personnage atypique, agaçant et attachant à la fois, Youv s’impose auprès des plus jeunes « grâce » à son lourd passé de délinquant et au présent qu’il construit intelligemment derrière les barreaux.

            Durant une journée il a tenté de faire de la médiation « à sa sauce » durant une permission de sortie sous le regard des journalistes locaux.

4 6

Le Parisien

5 6

Le Courrier de Mantes

« Une tentative d’apaisement à la cool, sans aucune présence administrative, ni policière, menée par un collectif de grands frères ».

            Le Courrier de Mantes précise même que « le barbecue et les boissons ont été financés par les bénéfices » de la société de Youv, une petite entreprise de textile qu’il gère depuis sa cellule. Fière de son engagement, Youv publie même sur son compte Facebook une petite vidéo (aujourd’hui introuvable) de son après-midi au cœur du Val-Fourré.

            Une personne avait attiré notre attention sur cette vidéo, la 5e adjointe à la mairie de Mantes-la-Jolie (action et innovation sociale, et famille), Khadija Moudnib. Elle y apparaît quelques secondes au tout début.

6 6

La capture d’écran nous a permis d’identifier la 5eme adjointe de la mairie de Mantes-la-Jolie

durant cette animation. La Mairie a été donc coorganisatrice de cette

encontre entre les jeunes et Youv qui, lui, ne le savait peut-être pas…

Il est à noter par ailleurs la présence de matériel,

notamment des barnums pliants, appartenant à des associations proches la commune.

La présence de Khadija Moudnib, lors de cette manifestation atypique démontre une nouvelle fois le discours tordu des édiles mantais…

            Pour les uns, l’initiative de Youv – visiblement sincère dans son engagement – est aujourd’hui entachée d’avoir été, au final, récupérée par la mairie de Mantes…   Pour les autres, déléguer un message de prévention à l’un des braqueurs les plus lourdement condamné du Val-Fourré en lieu et place des services de l’Etat, de la Région, du Conseil départemental et des services sociaux et de médiation est comment dire… pour le moins interpellant !

            En parcourant le Facebook de Youv, nous sommes tombés sur une photo qui fait le lien entre la mairie de Mantes-la-Jolie, le médiateur-taulard bénévole et la 5e adjointe à la mairie de Mantes-la-Jolie, Khadija Moudnib, pour cette inoubliable journée d’échanges intergénérationnels sur les violences urbaines.

7 2

 

 

Abdel M., plus connu au Val-Fourré sous le sobriquet de Billy, (à gauche sur la photo), est en effet une très bonne connaissance de Tonton Pierre, dont il franchit le bureau situé au premier étage de la mairie de Mantes-la-Jolie sans avoir à montrer patte blanche à l’accueil, et de Sidi Khattari El Haimer, actuellement 2ème adjoint en charge des travaux, de la voirie et de l’éclairage.

            C’est d’ailleurs ce dernier qui a convaincu Billy de « travailler » sur la Dalle du VF pour le compte de Tonton Pierre, le jeune homme ayant roulé quelques temps - notamment lors des dernières législatives - pour le compte de l’équipe de la candidate socialiste. Nobody's perfect !

 

 

 

Définition du jour

Youv : https://www.facebook.com/mavie.encellule

×