Avantage d’orienter l’argent des heureux bénéficiaires des marchés publics et autres obligés des collectivité locales (commune de Mantes-la-Jolie et Département des Yvelines) qui veulent absolument « soutenir le pluralisme de la presse » vers les médias « indépendants », cela ne laisse pas de traces dans les publications institutionnelles (La feuille de Mantes et Le magazine du Conseil départemental). Le site internet « d’information » Mantes-Actu.net illustre aussi ces chemins de traverses…

 

 

            « Aboubakry N'diaye, entrepreneur journalisitique et rédacteur en chef du blog Mantes Actu » http://www.wat.tv/video/aboubakry-diaye-entrepreneur-6s2id_6s2ib_.html . Le jeune homme né au Val Fourré est donc aujourd’hui « entrepreneur journalisitique » http://www.wat.tv/video/pitch-perfect-bande-annonce-78g8d_2fkwj_.html .

            Un drôle de métier, sorte d’innovation au carrefour de la linguistique et des nouvelles technologies dont nous ne mesurons sans doute pas assez l’importance en ce début de 21e siècle… Sauf Tonton Pierre et le Conseil départemental qui depuis 2013 et l’irruption de « l’entreprenariat journalistique » dans le monde des médias soutiennent sans faiblir l’audacieuse démarche du jeune homme au moyen de publicités diverses et répétitives…

3 6

Le Conseil départemental ne rate jamais une occasion de soutenir financièrement les nouveaux talents comiques du Mantois !

 

            Outre l’aspect comique, et tout en respectant l’envie irrépressible d’informer qui semble animer M. Aboubakry N'diaye, Mantes-Actu.com a une fâcheuse et récurrente tendance a simplement recopier les infos du Parisien (société de presse employant des journalistes professionnels) pour ce qui est des faits divers.

            Et lorsqu’entre deux publicités locales (« Je connais bien Pierre Bédier », vous connaissez déjà la chanson), le sympathique bloggeur se lance dans l’information autonome cela tourne à l’information communautaire (les infos sur le bon Docteur Daff et la communauté sénégalaise des premiers épisodes sont en bonne partie issues de Mantes-Actu.com), voir à la désinformation la plus totale !

            Un seul exemple - l’information sérieuse n’étant pas compatible avec le comique de répétition - des pratiques, sans doute involontaires de « l’entrepreneur journalisitique » mantais.

4 4
6 4

Sur le même sujet, mais écrits par des journalistes professionnels normands http://www.infonormandie.com/Incidents-au-Val-Fourre-a-Mantes-la-Jolie-les-policiers-repliquent-a-des-jets-de-projectiles_a8764.html

 

 

            Par ailleurs, et pour les plus sceptiques, si vous connaissez bien le quartier du Val-Fourré et que vous regardez la vidéo mise en ligne par le comique de l’info vous verrez que les images n’ont pas été prises aux abords de la future grande mosquée du Val-Fourré. La désinformation, c’est visiblement une autre facette « comique » de « l’entrepreneur journalisitique ».

            Mais il faut toutefois reconnaître à Aboubakry N'diaye qu’il est parfois bien informé… lorsque Tonton Pierre souhaite faire passer des messages et imprimer sa volonté, notamment sur la communauté sénégalaise du Mantois et lors des élections locales.

 

 

 

 

Définition du jour

Entrepreneur journalistique : Aboubakry N'diaye

×