LA POIRE DE VERNEUIL

 

 

LA POIRE DE VERNEUIL

 

ET LA PASSERELLE

 

Le Toutou à Tonton Pierre, l’inénarrable président de la communauté urbaine du GPSO&O, sorte de République bananière aux portes de Paris, n’en rate pas une. Philippe Tautou donc, ce notable louis-philippard qu’Honnoré Daumier n’aurait pas eu de mal à croquer en poire, a réussi lors du dernier conseil communautaire à se faire refiler la maîtrise d’oeuvre pour la construction de la passerelle piétonnière entre Limay et Mantes-la-Jolie, l'un des vieux serpents de mer de Tonton Pierre. Facture 11 M€ !

Certes avec des subventions... Mais le Conseil départemental du Toubab du fleuve Sénégal se désengage financièrement du projet ! Le Toutou et sa meute de serviles canidés, apparatchiks socialistes, communistes dévoyés et autre Front de gauche d’opérette en tête, assumeront donc – et ce ne sera pas la seule couleuvre qu’ils vont devoir avaler – le premier investissement de la communauté de l’Esperluette : une passerelle pour piétons à 11 M€ !

 

Img 1813

D'après Daumier

 

 

 

Pas mal pour relancer l’attractivité économique d’une région ravagée par le chômage et abandonnée par les services publics de proximité... Non, non, ne rigolez pas, relancer l’économie par les passerelles piétonnes, personnes n’y avait encore pensé... Eux si ! On en est pas encore à construire un circuit de formule 1... Mais il y a de l’idée. Certes une idée à la con alors que le pays traverse la plus grave crise économique depuis le krach de 1929, mais bon cela restera dans l’histoire comme l’acte fondateur de la communauté de l’Esperluette !

 

Si nous ne laissons pas de traces écrites de cet événement fondateur et « majeur » de notre collectivité, les historiens et les économistes du futur pourraient très bien ne jamais interpréter correctement la chose et en conséquence developer les théories les plus fumeuses sur le sujet : « une communauté nihiliste habitait dans cette région », « une offrande aux idoles des temps oubliées », «  la preuve irréfutable que les grands déments avaient toute leur place en basse vallée de Seine », « Roosevelt sauva son pays de la grande dépression grâce au new deal, les Mantais eux construisaient des passerelles pour piétons »...

 

Rosette

 

 

Ce sera donc notre pierre de Rosette : « Cherchez pas à comprendre les gars, c’est juste le résultat d’un vieux projet d’un élu condamné pour corruption passive auquel des élu(e)s inféodés et pour la plupart incapables s’en sont remis pour administrer une communauté humaine de 408 000 habitants».

 

Audiard... toujours Audiard :

«  Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît »

×