FRANÇAFRIQUE

 

 

De la Françafrique à la Coopération

 

décentralisée, une histoire Mantaise

 

 

 

Tonton Pierre est tombé dans la Françafrique lorsqu’il était en charge des fédérations (1995) au sein du RPR, ancien acronyme de LR. Ce poste stratégique au sein de la machine Chiraquienne lui a permis d’acquérir une parfaite connaissance des circonscriptions métropolitaines et de la composition politique qui prévale à leur équilibre.

 

01 1

 

http://www.la-croix.com/article/imprimer/398691

 

 

Etre en charge des circonscriptions c’est également l’assurance d’avoir la main sur les fédérations implantées à l’étranger et plus précisément sur celles qui constellent le continent africain, arrière-court « naturelle » du parti se réclamant du général De Gaulle. Tonton Pierre est initié à la Françafrique et à ses réseaux parallèles.

 

La Françafrique, une notion toute particulière des relations entre la France, ancienne puissance coloniale, et nombre de pays africains construisants leur indépendance. Une chasse-gardée mêlant affairisme, paternalisme, néocolonialisme et franc-maçonnerie dévoyée.

 

 

02

 

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7afrique

 

Jacques Foccart, l’homme qui « inventa » ce curieux vocable avait, par délégation du Général puis de Jacques Chirac, une totale emprise sur la politique africaine de la France... Relation directe avec les chefs d’Etat, exclusivité commerciale, signature d’accords secrets de défense... Une diplomatie parallèle dont le transport de valises faisait partie intégrante du « folklore ».

 

Mais si l’intégrité de Jacques Foccart n’a jamais pu être remise en cause au niveau financier, certains porteurs de valises auraient eu en revanche moins de scrupules... Ce qui a entretenu la légende de la Françafrique ! On ne prête qu’aux riches.

 

 

 

09

 

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Jacques_Foccart

 

Né en Afrique, au Sénégal, Robert Bourgi se considère comme l'héritier spirituel de Jacques Foccart avec lequel son père Mahmoud Bourgi, important commerçant gaulliste, avait noué des relations d'affaires. Il se dit « musulman chiite ». Proche du pouvoir, il conseille la poursuite de relations privilégiées entre la France et le continent africain

 

 

03

 

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Robert_Bourgi

 

Tonton Pierre et Robert Bourgi se sont donc croisés au cœur des réseaux de la Françafrique au milieu des années 90. C’est à cette période que l’un des trois enfants de Bourgi, Sophie, entre en scène. Tonton Pierre qui est au centre du dispositif gaulliste africain à cette époque vient d’être élu député de la 8e circonscription des Yvelines avant d’arracher la mairie de Mantes-la-Jolie.

 

 

Sophie, la fille de son père, est immédiatement embauchée par Tonton Pierre comme attachée parlementaire. Le lien entre Bourgi et Tonton Pierre est scellé par les liens du sang.

 

 

08 1

 

 

http://www.lesbiographies.com/Biographie/BOURGI-Sophie,188323

  

 

Les « qualités » professionnelles de la jeune femme sont décrites dans « L'Oligarchie des incapables », un livre plein d’enseignements écrit par Sophie Coignard et Romain Gubert

 

04

 

 

https://books.google.fr/books?id=D12jQDSv-REC&pg=PT137&lpg=PT137&dq=sophie-bourgi&source=bl&ots=khI9BP3Q-q&sig=DetcXIY-SoteW2cQNv8hgdc_V2o&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwib1pnYwJXLAhXK2RoKHVYvBUM4ChDoAQgjMAE#v=onepage&q=sophie-bourgi&f=false

 

La mairie de Mantes, via son député-maire, entre de plein-pieds dans la Françafrique.. Un peu plus tard, le Conseil général des Yvelines devient la proie de Tonton Pierre, la Françafrique va bientôt laisser place à la coopération décentralisée... Cette politique visant à aider les pays les plus pauvres, notamment en Afrique, n’est pas obligatoire pour les Départements, mais elle devient une priorité pour Tonton Pierre.

 

 

05

 

https://fr.linkedin.com/in/bourgi-sophie-72425810

 

La politique néocolonialiste reste la même, mais l’intitulé est politiquement correct, moins marqué, plus en résonance avec l’air du temps. C’est à cette époque qu’une multitude d’association est crée et/ou fédérée autour de la mairie et du Conseil général, grâce notamment à de larges subventions publiques. Si diverses associations parviennent à garder leur indépendance, d’autres vont agir pour le compte de Tonton Pierre. Certains bureaux de vote, notamment au Val Fourré, affichent d’ailleurs de bien curieux scores au soir d’élections locales. L’APR, le parti politique de l’actuel président de la République du Sénégal, Macky Sall, est même créé à Mantes-la-Jolie. Tonton Pierre n’hésite d’ailleurs pas à se définir comme un militant de l’APR !

 

 

06

 

http://www.seneweb.com/news/Politique/france-cette-etrange-attraction-des-poli_n_175296.html

 

 

 

07 1

 

 

http://lesaventuresdetontonpierre.e-monsite.com/pages/page-7.html

 

Certains des présidents des associations sont soigneusement sélectionnés dans chaque communauté et souvent recrutés au sein de l’une ou l’autre collectivité. Plusieurs feront d’ailleurs partie des équipes municipales. Un système décrit par certaines mauvaises langues comme favorisant le clientélisme est mis en place. Une ONG respectable ayant analysé l’action du Conseil départemental des Yvelines a d’ailleurs depuis souligné ce danger dans l’un de ses rapports.

 

 

Ong1

 

http://www.grdr.org/La-dimension-locale-de-la-dialectique-Migration-Developpement-Le-cas-France

 

 

Tonton Pierre laisse alors tomber l’assemblée nationale - il était d’ailleurs l’élu le moins actif de l’hémicycle –, jette son dévolu sur le Conseil général et Sophie Bourgi devient « chargée de mission à la politique internationale et à la coopération décentralisée auprès du président du Conseil Général ».

 

 

Intérêts publics, intérêts privés, relations africaines, clientélisme, instrumentalisation, conflits d’intérêts... Nous avons déjà écrit de très nombreux sujets sur les délires africains de Tonton Pierre. Nous pensons que la Françafrique était une tare des relations internationales, nous affirmons depuis des mois que la coopération décentralisée de Tonton Pierre est une folie alimentée en partie par de l’argent public au profit de quelques-uns... au nom de principes humanitaires. Ce qui rajoute de l’ignoble à l’indécence.

 

De très nombreux élus Mantais sont complices de cet état de fait, beaucoup de personnes savent la réalité des choses. L’illusion du pouvoir pour les uns, le goût de l’argent pour les autres, parfois les deux, font du système de Tonton Pierre une machine bien rodée.

 

×